Attentats à Paris le 13 novembre 2015

Les autorités religieuses condamnent les attentats de Paris, qui ont fait 129 morts et de nombreux blessés, et appellent à prier pour les victimes.

Peu de temps après les attaques terroristes meurtrières ayant frappé Paris dans la soirée du 13 novembre 2015, le Vatican a condamné “cette nouvelle manifestation de folle violence terroriste et de haine“. Le ‘porte-parole’ du Vatican a qualifié d’“attaque à la paix de toute l’humanité“ la série d’attentats dans la capitale française.

Communiqué de Mgr Ulrich

Toutes nos pensées sont tournées vers les victimes des attentats de Paris. Les croyants, dans la prière, demandent à Dieu qu’il accueille ces personnes et qu’elles reposent dans sa paix.

Nous pensons aux personnes blessées et choquées, aux proches de ces victimes ; qu’au-delà de la peine, elles soient protégées de la haine et de l’esprit de vengeance.

Merci aussi aux autorités publiques qui sont amenées à prendre des décisions difficiles  et agissent pour la sécurité de tous. Merci à tous les services d’urgence et de soin qui interviennent sans relâche.

Ces attaques sont faites pour semer la peur et le trouble dans les esprits : une fois encore sachons y résister. Le désir de la paix et de la fraternité demeure le plus fort en tous les hommes.

Communiqué de l’archevêque de Paris le cardinal André Vingt-Trois

« Face à la violence des hommes, puissions-nous recevoir la grâce d’un cœur ferme et sans haine, que la modération, la tempérance et la maîtrise dont tous ont fait preuve jusqu’à présent se confirment dans les semaines et les mois qui viennent ; que personne ne se laisse aller à l’affolement ou à la haine. »

L’Angélus du Pape François

« Chers frères et sœurs,

Je tiens à exprimer ma tristesse pour les attentats terroristes qui ont ensanglanté la France, tard vendredi, faisant de nombreuses victimes. J’adresse l’expression de ma souffrance, mes condoléances au président de la République française et à tous les citoyens. Je suis proche, en particulier, des familles de ceux qui ont perdu la vie et des blessés.

Une telle barbarie nous laisse sans mots et nous nous demandons comment le cœur de l’homme peut concevoir et réaliser ces horribles événements qui ont bouleversé non seulement la France mais le monde entier. Face à des actes aussi intolérables, on ne peut que condamner cet affront inqualifiable à la dignité de la personne humaine. Je tiens à réaffirmer avec force que le chemin de la violence et de la haine ne pourra jamais résoudre les problèmes de l’humanité ! Et utiliser le nom de Dieu pour justifier ce chemin, ces choix, c’est un blasphème.

Je vous invite à vous joindre à moi dans la prière : confions à la miséricorde de Dieu les victimes sans défense de cette tragédie. Que la Vierge Marie, la mère de miséricorde, suscite dans les cœurs de tous des pensées de sagesse et des intentions de paix. Nous lui demandons de protéger et de veiller sur la chère nation française, fille aînée de l’Église, sur l’Europe et sur le monde tout entier. »

Prière de Saint Jean XXIII

Ô Prince de la paix, Jésus réssuscité, regarde avec bienveillance l’humanité toute entière.

De Toi seul, elle attend aide et secours.

Comme au temps de Ta vie terrestre, toujours Tu préfères les petits, les humbles, ceux qui souffrent.

Tu vas toujours au-devant des pêcheurs.
Fais que tous T’invoquent et Te trouvent, pour avoir en Toi la voie, la vérité et la vie.

Accorde-nous Ta paix, Agneau immolé pour notre salut :
“Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde, donne-nous la Paix !”

Eloigne du cœur des hommes tout ce qui peut compromettre leur paix, confirme-les dans la vérité, dans la justice et dans l’amour fraternel.

Eclaire les dirigeants ; que leurs efforts, en vue du bien-être des peuples, soient unis à l’effort en vue de leur assurer la paix.

Enflamme la volonté e tous afin de renverser les barrières qui divisent, afin de renforcer les liens de la charité.

Enflamme la volonté de tous afin que tous soient prêts à comprendre, à compatir, à pardonner, afin que tous soient unis dans Ton nom, et que triomphe dans les cœurs, les familles, le monde entier, la paix,

Ta paix.

Ainsi soit-il.